Sauf miracle, le champion d’Afrique ne sera pas au Mondial 2018. Humilié 4-0 par le Nigeria ce vendredi à Uyo à l’occasion de la 3e journée des qualifications, le Cameroun accuse désormais 7 longueurs de retard sur son bourreau du jour, qui détient la seule place qualificative pour la Russie. Même s’il reste 3 journées, dont la manche retour lundi à Yaoundé, cela fait beaucoup…

Après une bonne entame de match, les Camerounais commençaient à reculer et les locaux pensaient ouvrir le score par Ighalo sur coup-franc, mais son but était refusé pour hors-jeu. Une tête à bout portant de Moses, non cadrée, faisait à nouveau trembler le camp camerounais. Mais ce n’était que partie remise puisqu’à la suite d’un dégagement d’Ondoa dans le camp adverse, les Super Eagles perforaient leurs adversaires en deux passes avec notamment un amour de ballon d’Obi Mikel pour Ighalo qui résistait à Ngadeu pour trouver la faille d’une frappe croisée (1-0, 29e). Zappé en juin, le duo de « Chinois » venait de placer les siens sur la voie.

Si Ondoa se jetait superbement pour détourner la tentative de Simon, cela ne l’empêchait pas de plier à nouveau quelques minutes plus tard. Oublié en pleine surface sur un corner de Moses, Obi Mikel n’avait pas de mal à conclure de près pour faire le break (2-0, 42e). Loin d’être requinqués par l’entrée en jeu de Choupo Moting à la pause, les Camerounais pliaient encore sur deux contres en seconde période, Moses (55e) et Iheanacho (76e) transformant le revers des Lions en humiliation. Avec ce troisième succès d’affilée, le Nigeria peut aborder sereinement la suite des opérations, surtout que la Zambie et l’Algérie qui s’affrontent samedi pointent provisoirement à huit longueurs !

 Les compositions de départ :

Nigeria : Ezenwa – Shehu, Ekong, Balogun, Elderson – Onazi, Ndidi – S. Moses, Mikel, V. Moses – Ighalo

Cameroun : Ondoa – Fai, Ngadeu, Teikeu, Leuko – Siani, Anguissa, Moukandjo – Ngamaleu, Aboubakar, Bassogog