Les derniers espoirs de participer au Mondial 2018 se sont envolés ce mardi pour le Congo. Douchés 5-1 par le Ghana au stade de l’Unité de Kintélé à l’occasion de la 4e journée des éliminatoires, les Diables Rouges sont mathématiquement éliminés. Provisoirement revenus à un point de l’Egypte et deux de l’Ouganda, qui s’affrontent à 18h GMT, les Black Stars reprennent en revanche espoir, même s’ils ne seront pas forcément maîtres de leur destin.

Face à un adversaire privé de Gyan et des frères André et Jordan Ayew, les Congolais entraient pourtant bien dans le match. Bahamboula s’essayait à quelques frappes lointaines, puis Bifouma, lancé en profondeur, butait sur le gardien Richard Ofori, qui repoussait aussi une tentative de Gandzé. Mais les visiteurs, beaucoup plus conformes à leur standing qu’à l’aller (1-1), ne tremblaient pas et prenaient l’ascendant grâce à Richmond Boakye après un cafouillage dans la surface (0-1, 23e). Assommés par cette ouverture du score, les hommes de Sébastien Migné pliaient à nouveau dans la foulée par Partey (Atletico Madrid), déjà buteur à l’aller, qui fusillait Mouko à bout portant en reprenant un ballon contré (0-2, 26e).

Progressivement, les locaux commençaient à relever la tête et se voyaient récompensés par Illoy qui réduisait le score d’une tête puissante sur un corner d’Ondama (1-2, 43e). Espoir de courte durée car presque aussitôt, Partey, encore lui, redonnait deux buts d’avance au Ghana d’une frappe sous la barre juste avant la pause (1-3, 45e+2). Prenant tous les risques, les locaux continuaient de pousser au retour des vestiaires, mais l’arbitre oubliait un penalty pourtant évident après un tacle d’Amartey sur Bifouma, puis Richard Ofori se couchait superbement pour détourner le missile de Bahamboula.

En face, les poulains de Kwesi Appiah se montraient intraitables et Partey profitait d’une perte de balle adverse au milieu de terrain pour s’en aller crucifier Mouko et inscrire un triplé (1-4, 69e) ! Les Congolais ne lâchaient pas mais le coup-franc de Bahamboula ne faisait qu’effleurer le poteau, tandis que Bifouma trouvait la barre. Dans le but, Ofori brillait encore face à Tchibota et le Ghana profitait des espaces laissés en défense pour alourdir l’addition à bout portant par Boakye, servi par Atsu et auteur d’un doublé (1-5, 85e). Les Black Stars regretteront longtemps le match nul concédé à domicile à l’aller…

 Les compositions de départ :

Congo : Mouko – Dikamona, Mayembo, Iloy, Badila – Gandzé, Avounou, Bahamboula – Ondama, Doré, Bifouma

Ghana : R. Ofori – Afful, Amartey, Mensah, Agbenyenu – E. Ofori, Acquah, Partey – Atsu, Yiadom, Agyepong