Pour le premier match de son histoire à la Coupe du monde féminine, l’Afrique du Sud a été renversée par l’Espagne (3-1) ce samedi au Havre. Il s’agit du premier succès en phase finale d’un Mondial dans l’histoire de la Roja Dames.

Malgré la domination ibère, les Banyana Banyana prenaient pourtant l’avantage par l’inévitable Thembi Kgatlana. Après un rush et un appui sur Motlhalo, la Joueuse Africaine de l’année 2018 ouvrait le score d’un joli lob en pleine lucarne (1-0, 25e). Les Sud-Africaines tenaient bon ensuite et elles avaient même l’occasion de doubler la mise par Kgatlana à l’heure de jeu, sauf que l’attaquante butait cette fois sur la gardienne adverse. Le tournant du match car ensuite les protégées de Desiree Ellis commençaient à piocher physiquement et une main de l’expérimentée Van Wyk provoquait un penalty transformée par Hermoso (1-1, 70e).

Coupable d’un dégagement raté, Vilakazi taclait ensuite la cuisse de son adversaire, ce qui lui valait, après recours à la VAR, un deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion, tout en offrant un second penalty aux Espagnols. Hermoso le transformait à nouveau (1-2, 83e), puis Lucia Garcia scellait le match en renard des surfaces (1-3, 89e). Les Sud-Africaines devront digérer ce scénario frustrant pour tenter de se relever jeudi lors de leur 2e match contre la Chine, un adversaire d’un niveau encore supérieur et qui a commencé par une défaite 1-0 contre l’Allemagne.

Le but de Kgatlana

Les compositions de départ

Le classement du groupe B