Le Mondial des moins de 17 ans se disputera sans l’attaquant du Real Majorque, Etienne Eto’o… Également éligible avec l’Espagne, le fils de la légende Samuel Eto’o avait pourtant pris part à la préparation de la sélection camerounaise, mais sa participation à la compétition restait incertaine en raison d’un décret présidentiel de 2014 qui ferme les portes des sélections camerounaises de jeunes aux expatriés.

N’ayant pas obtenu suffisamment de garanties sur ce point de la part de sa hiérarchie, le sélectionneur camerounais Thomas Libiih n’a pas voulu prendre le risque de transgresser la loi de son pays. «Je ne suis qu’un petit entraîneur. Je ne peux pas outrepasser le chef de l’État», avait récemment déclaré le technicien pour Vox Africa. Du coup, Eto’o fils ne figure pas dans sa liste. Notons que celle-ci n’a pas encore été officiellement publiée par la Fédération camerounaise (Fecafoot), mais elle a fuité depuis plusieurs heures sur les réseaux sociaux.

Sauf intervention en haut lieu de dernière minute, il n’y a donc plus d’espoir pour Etienne Eto’o. Même dénouement malheureux pour 5 autres expatriés qui avaient pris part à la préparation : Aurel Tiki Joel (OL), Jordan Konango (AS Monaco), Bryan Djile Nokoue (Saint-Etienne), Enzo Tchato (Montpellier) et Dani Barel Fotso (AS Roma). La compétition débutera le 26 octobre au Brésil.