Younès Belhanda est à n’en pas douter le tube de l’été de Ligue 1. Avec déjà deux buts inscrits et des performances de haute volée, le milieu offensif de Montpellier enchante tout le monde, dont les plus grandes écuries françaises. Marseille et Lyon accueilleraient ainsi volontiers le Lion de l’Atlas dans leurs rangs. Mais les dirigeants héraultais sont catégoriques : l’international marocain restera au club, au moins jusqu’à la fin de la saison.


Fort de prestations très convaincantes avec son club de Montpellier, ponctuées notamment par deux buts en Ligue 1, Younes Belhanda est en forme olympique en ce moment. Et fait ainsi rêver les deux Olympiques. En effet, selon France Football, l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille sont sur les rangs pour s’offrir les services du milieu de terrain offensif de Montpellier. A ce jeu-là, c’est le septuple champion de France qui serait en pôle position pour recruter le Lion de l’Atlas. Contrairement à leurs rivaux marseillais, la somme de 10M€ exigée par les dirigeants montpelliérains pour le transfert du joueur de 21 ans ne semble ainsi pas faire peur aux Lyonnais.

Bien partis pour se qualifier pour la Ligue des Champions ce mercredi (l’OL se déplace au Rubin Kazan avec deux buts d’avance), les Rhodaniens pourraient renflouer leur caisse de 20 M€ grâce à la prestigieuse compétition européenne. Mais quel intérêt sportif aurait le club de Jean-Michel Aulas de faire venir l’international marocain ? En effet, l’effectif lyonnais compte déjà trois milieux offensifs de qualité, avec Yoann Gourcuff, Miralem Pjanic et Ederson. L’OM a quant à lui moins de solutions à ce poste et son jeu dépend beaucoup de son stratège argentin Lucho Gonzalez. Si l’ancien joueur de Porto faisait ses valises avant la fin du mercato estival, nul doute que le club olympien ne se gênerait pas pour mettre son nez dans le dossier Younès Belhanda.

Nicollin: « Si Aulas veut Belhanda, on lui garde pour plus tard »

Mais les dirigeants héraultais semblent bien déterminés à conserver leur pépite marocaine. « Belhanda ne partira pas il restera jusqu’a la fin de cette saison, voire la saison prochaine, indique Loulou Nicollin, le président de l’actuel leader de Ligue 1. S’il (Jean-Michel Aulas, NDLR) le veut, on lui garde pour plus tard. » L’agent du joueur, Jean-Christophe Cano, semble être sur la même longueur d’ondes. « Le départ de Belhanda jamais été évoqué et je ne pense pas que ça se fasse, car nous ne l’avons absolument pas envisagé, indique-t-il dans les colonnes de La Marseillaise. Je serai d’ailleurs très surpris qu’à ce stade avancé du mercato on puisse manifester un intérêt […]. Nous avions décidé d’un commun accord avec les dirigeants montpelliérains que le joueur resterait pour poursuivre sa progression. Si encore il avait eu un bon de sortie, on pourrait peut-être envisager un départ, mais là tout ça me paraît très confus et relève plutôt du fantasme journalistique. »

Pour Loulou Nicollin, interviewé mardi dans l’Equipe, « il manque encore un petit truc » à Younès Belhanda pour qu’il puisse acquérir un niveau supérieur à Eden Hazard, le meilleur joueur de Ligue 1 de la saison passée. Et c’est du côté de la Mosson qu’il va l’acquérir. S’il dit vrai, Montpellier devra bientôt subir la pression de bien plus grosses cylindrées que l’OL et l’OM…