Lundi à Nyon, en Suisse, le FC Barcelone a remporté la finale de la première édition de l’UEFA Youth League, l’équivalent de la Ligue des champions en catégorie Jeunes. Un succès acquis avec la manière contre le Benfica (3-0), avec notamment un doublé de Mounir El Haddadi, dont un but derrière la ligne médiane.


Mounir El Haddadi, un nom qu’il faudra sans doute retenir. Si le FC Barcelone a largement disposé du Benfica en finale de la Youth League (3-0), c’est en partie grâce au talent de son gaucher marocain d’1,72m. A l’origine de l’ouverture du score des Catalans avant d’inscrire un doublé, le joueur de tout jute 18 ans a survolé la rencontre par son talent. D’abord déroutant avec ses dribbles ravageurs, il a ensuite inscrit un but d’anthologie avec un lob depuis son propre camp. Imparable pour le portier portugais qui n’a pu que constater les dégâts.

Si la Masia, le centre de formation du Barça est réputé pour sortir des pépites, l’une des futures stars de l’effectif blaugrana pourrait bien être El Haddadi, arrivé au sein du club aux 22 titres de champion d’Espagne durant l’été 2011 en provenance du Rayo Mayadhonda, formation de 4e division espagnole à l’époque. Déjà pisté par de grosses écuries à l’époque et annoncé partant cet hiver, a récemment prolongé son contrat à Barcelone jusqu’en 2017 avec une clause libératoire de 12 millions d’euros.

Clause qui montera automatiquement à 35 millions d’euros en cas d’apparition sous le maillot des actuels leaders de la Liga. Autant dire que le Maroc, son pays d’origine et l’Espagne, son pays de naissance, vont tout faire pour l’attirer dans leurs filets. Reste à savoir qui aura finalement ses faveurs pour évoluer en sélection A.