Recruté vendredi par l’OGC Nice sous la forme d’un prêt avec option d’achat, Adam Ounas a pris part à son premier match avec le club azuréen en entrant en jeu à la 74e minute ce dimanche contre Rennes (2-1) dans le cadre de la 4e journée de Ligue 1.

Auteur d’un centre dangereux qui a débouché sur une reprise du Camerounais Ganago, l’international algérien a effectué un premier quart d’heure correct pour son retour en France. Mais c’est surtout un autre vainqueur de la CAN 2019 qui s’est illustré chez les Aiglons : Youcef Atal. Récemment remis de sa fracture de la clavicule et aligné comme ailier droit, le Fennec a encore brillé pour sa première titularisation de la saison.

Percutant, à l’origine des principales occasions niçoises et tout simplement élément le plus en vue de son équipe, l’ancien joueur de l’AC Paradou a notamment obtenu le penalty égalisateur, transformé par Cyprien (63e), après une faute du Malien Hamari Traoré. Grâce à la générosité d’Atal et au but sur corner du Sénégalais Racine Coly à la 92e minute, Nice a même arraché une belle victoire en terre bretonne. Trois points précieux pour le Gym, 3e de Ligue 1 avant d’achever son mercato de dernière minute par la signature d’un autre champion d’Afrique algérien, Hichem Boudaoui, qui va débarquer pour 4 millions d’euros en provenance de l’AC Paradou.

Le penalty obtenu par Atal

Le but de la victoire signé Coly