Remercié de son poste de sélectionneur après la troisième place du Nigeria à la CAN 2010, Shuaibu Amodu a la rancune tenace. Pour l’ancien international, interviewé par la chaîne TV SuperSport, la fédération, qui avait promis de l’accompagner jusqu’au bout devrait louer son bilan plutôt que le licencier : « Le Nigeria était 50e au classement FIFA quand j’ai été nommé. Les critiques ont commencé alors que nous étions à la 22e place. Et, avec la campagne angolaise, nous sommes à la 15e place. Ceux qui nous critiquent, qui disent que nous n’avons pas bien fait sont les ennemis du football et du Nigeria. »