On peut très bien être champion d’Afrique en titre et pourtant être traité de la pire des façons. Stephen est en train d’en faire l’amère expérience, lui le sélectionneur du Nigeria. Visiblement, le technicien n’a pas été payé par sa Fédération depuis des mois et a décidé que le moment était venu pour monter au créneau. « C’est le plus mauvais moment de ma carrière de ce point de vue. Travailler pendant sept ou huit mois sans être payé, je n’avais jamais vécu cela avant. Qu’on me paie ce qui m’est du. Au Mali, mon salaire était déposé sur mon compte avant la fin du mois. Pareil au Togo« , a expliqué Keshi à la BBC, avant de poursuivre : « Dans la situation actuelle, j’ai l’impression que je ne suis pas apprécié. Je fais de mon mieux à ce poste, je dois être respecté et payé. » Un message clair adressé aux dirigeants de la Fédération nigériane, actuellement en proie à des soucis de trésorerie.

 Lire sur le sujet : « Stephen Keshi, sept mois sans salaire !«