La Fédération nigériane de football a sollicité le pardon du peuple nigérian pour Sani Keita, à qui beaucoup de supporters attribuent l’élimination du Nigeria au premier tour de la coupe du monde.Le porte-parole de la Fédération, Ademola Olajire, avait déclaré dans un communiqué que la communauté nigériane présente à Durban avait demandé à tous les Nigérians à travers le monde de pardonner au milieu de terrain évoluant en Russie après la faute commise sur le joueur grec lors du deuxième match des Super Eagles, qui lui avait valu l’expulsion dans cette rencontre que le Nigeria a fini par perdre (1-2).