Le Nigeria et Metsu, ça se précise. Alors que les candidats affluent à Abuja, le technicien français a expliqué dans L’Equipe qu’il était tout proche du banc des Super Eagles, laissé libre depuis le licenciement de Shaibu Amodu. « Ça chauffe », assure-t-il dans L’Equipe. « Notre prochain match est le 3 mars (contre la Slovénie, NDLR) et ensuite seulement en septembre. Comme le Prince est super avec moi, je pourrai me libérer », ajoute le futur ex-coach de la sélection qatarie, qui a déjà rencontré le président de la Fédération nigériane pour négocier son contrat.