Le grand déballage continue au Nigeria. Après la vraie-fausse suspension des Super Eagles par le président du pays et l’enquête sur certains pontes de la NFF, soupçonnés de corruption, la BBC évoque les soupçons de tricherie lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud que fait peser la Fédération internationale de football sur les Super Eagles du Nigeria, déjà agités par une crise de leurs instances. Cité par la BBC, un journaliste allemand affirme avoir reçu un appel téléphonique avant l’entrée en lice des Nigérians face aux Argentins (0-1) d’un enquêteur de l’UEFA, membre de l’unité des services disciplinaires de l’instance européenne, l’informant de « joueurs nigérians impliqués dans une forme de manipulation. »