Avec un après-Mondial agité, la fédération nigériane de football avait besoin de stabilité. C’est désormais chose faite avec la confirmation d’Aminu Maigari à la tête de la NFF. Maigari, président intérimaire, qui a remplacé Sani Lulu en juillet après sa mise en accusation pour corruption, a tranquillement battu son rival Sani Toro, qui n’a obtenu que cinq voix.