Après la décision présidentielle de suspendre pour deux ans de l’équipe nationale, le gouvernement nigérian a procédé à la nomination d’un comité intérimaire. Les anciennes gloires, Jay Jay Okocha et Samson Siasia, en font partie, tout comme d’anciens ministres des Sports et des représentants du monde médiatique et sportif. Le but ? Réfléchir aux maux du football nigérian, en crise après l’élimination de l’équipe nationale au premier tour de la Coupe du monde. La première réunion de ce comité est fixée au lundi 5 juillet.