Joueur de l’Olympique de Marseille sous les ordres de Marcelo Bielsa entre 2014 et 2015, Abdelaziz Barrada conserve un très mauvais souvenir de l’Argentin, comme il l’a rappelé samedi sur le plateau de RMC Sport.

«Tu passes devant lui le matin et qu’il n’y a même pas un ‘bonjour’.  Quand il est dans le même ascenseur qu’un international français, Steve Mandanda, et qu’il n’y a même pas un ‘bonjour’ entre les deux, ça manque de diplomatie. Il faut une relation humaine entre un joueur et un entraîneur et ça n’a pas été le cas», a déploré le milieu offensif de l’US Lusitanos Saint-Maur.

Au-delà de l’homme, l’international marocain de 31 ans a critiqué la méthode Bielsa. «Il avait sa façon de faire qui ne me plaisait pas trop. On a fini quatrième mais aussi sur les gentes. Personnellement je n’en garde pas un bon souvenir. Certains joueurs dont je ne citerai pas les noms étaient en désaccord avec lui. Il avait ses joueurs et un groupe. Dès le mardi, on savait déjà qui allait jouer le week-end…», a pesté Barrada.