En faisant semblant de boiter pour célébrer leurs buts contre Amiens (2-0), les Marseillais Florian Thauvin et Mario Balotelli ont fait le buzz samedi. Les deux hommes ont en fait simplement reproduit une célébration imaginée par le Kényan Sven Yidah.


Joueur des Kariobangi Sharks au Kenya, Sven Yidah était jusqu’à présent un illustre inconnu. Mais le nom du milieu de terrain s’est soudainement invité en Ligue 1 française ces dernières heures ! Tout est parti des buts inscrits par Florian Thauvin et Mario Balotelli avec l’OM samedi contre Amiens (2-0). Les deux hommes ont célébré leurs réalisations de façon très originale, en boitant, comme pour mimer une blessure.

Dans un premier temps, certains ont interprété ce geste comme une moquerie ciblant le Parisien Edinson Cavani, qui s’est blessé en frappant un penalty la semaine dernière. En réalité, l’explication est toute autre et elle a un lien direct avec le football africain ! En effet, les deux Marseillais n’ont absolument pas inventé cette célébration qu’ils n’ont fait qu’emprunter au fameux Sven Yidah après avoir vu une vidéo de lui sur les réseaux sociaux !

Quand les Marseillais regardent des vidéos de foot africain

« On est rentrés en bus de Dijon, donc on a eu le temps de discuter, de rigoler ! On a vu sur Instagram la vidéo d’un joueur qui célèbre un penalty comme ça. Ça nous a tous fait rire dans le bus. On a dit qu’on le ferait si on marquait ! C’est pas du tout pour faire croire à l’adversaire qu’on est blessé, c’est vraiment un délire entre nous« , a expliqué Thauvin.

Et contrairement à ce que les médias français affirment, non, il ne s’agit pas d’un but venu de la Coupe de Tanzanie, mais de la « SportPesa Super Cup« , une compétition organisée par un opérateur de paris sportifs entre les meilleures équipes kényanes et tanzaniennes durant laquelle Yidah a fait le buzz en célébrant de cette façon un tir au but inscrit face aux Tanzaniens de Mbao FC (0-0, 6-5 tab). En tout cas, les soigneurs de l’OM sont tombés dans le panneau, eux qui se sont vite levés pour aller examiner Thauvin, le pensant blessé. A ce moment-là, « j’ai entendu le banc éclater de rire« , s’est amusé l’entraîneur phocéen Rudi Garcia. Tout ça à cause de Sven Yidah !

 L’original signé Sven Yidah

 Le remake façon OM

 Les explications de Thauvin