Rama Yade, la secrétaire d’Etat francaise chargée des sports, a proposé jeudi un « sommet du pastis » pour réconcilier le président de l’Olympique de Marseille, Jean-Claude Dassier, et son prédécesseur Pape Diouf.


Jean-Claude Dassier, président du club de football de l’Olympique de Marseille (OM), a choqué par des propos tenus mercredi devant le personnel du club. « Je ne serai pas un président à la libanaise ou à l’africaine », aurait-il déclaré, selon La Provence. Pape Diouf, son prédécesseur d’origine sénégalaise, s’est dit le jour même sur RTL « surpris » de ces déclarations « ambiguës et déplacées ». Il n’a pu s’empêcher de se sentir visé par les propos de Dassier.

Afin de calmer la polémique, la ministre des Sports Rama Yade a appelé jeudi sur Europe1 à un « sommet du pastis ». Elle fait ainsi référence au « sommet de la bière » organisé par le président étasunien Barack Obama en juillet dernier pour mettre en scène une réconciliation avec le policier James Crowley, après l’avoir qualifié de « stupide » son arrestation sur la base de sa couleur de peau du professeur afro-américain Henry Gates. Rama Yade ne fait pas du racisme anti-marseillais, se demandent plusieurs médias, dont 20 Minutes? Le bon mot de Rama Yade est depuis très commenté, mettant au second plan la polémique.