Pour son premier match en Ligue des champions, Yacine Brahimi n’a pas manqué l’occasion de s’illustrer sur la scène continentale. Auteur d’un triplé avec son club du FC Porto face au Bate Borisov (6-0), le milieu de terrain est entré dans l’histoire du football algérien.


Il y a avait comme un parfum d’Afrique mercredi soir sur les pelouses européennes à l’occasion de la seconde partie de la 1ère journée de la Ligue des champions. Si Pierre-Emerick Aubameyang s’était illustré la veille lors du succès de Dortmund devant Arsenal, le Gabonais a vu Yacine Brahimi lui emboîter le pas. Et de quelle lanière puisque l’international algérien et son club de Porto ont surclassé le Bate Borisov (6-0), le tout avec un triplé de l’ancien Rennais (5e, 37e, 57e), auteur d’une prestation de choix ponctuée par un coup franc magistral.

 Triplé de Brahimi et buts des Africains

Une performance qui permet au milieu de terrain de devenir le premier Algérien à inscrire un triplé en C1 (Rabah Madjer avait inscrit un quadruplé en 1990 contre les nord-irlandais de Portadown), le 4e Africain après Didier Drogba, Samuel Eto’o et Yakubu Aiyegbeni. De quoi pouvoir céder sa place sous les ovations du stade du Dragon et laisser Jackson Martinez (37e), Adrian Lopez (61e) et le Camerounais Vincent Aboubakar (76e) finir le travail.

« Marquer trois buts pour mon premier match de Ligue des champions, c’est incroyable« , souligne le Fennec. « D’ailleurs, je n’avais jamais marqué un hat-trick dans ma carrière« . Le milieu offensif refuse pourtant de tirer la couverture sur lui : « Nous avons très bien joué, il faut continuer comme ça. Je suis très content. Merci à tous mes équipiers« . Le show Brahimi ne fait peut-être que commencer…