En pleine préparation à la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) qu’elle organise à domicile et à J-8 du coup d’envoi, l’Egypte a décroché une courte mais précieuse victoire contre la Tanzanie (1-0), également qualifiée, ce jeudi à Borg El-Arab.

Malgré un onze en partie remanié et sans Mohamed Salah, qui a rejoint le rassemblement mercredi et qui est resté sur le banc, les Pharaons ont bien maîtrisé le match, mais ils ont longtemps péché dans le dernier geste à l’image de plusieurs têtes non cadrées, d’un duel perdu par Ayman Ashraf face au gardien ou encore d’une frappe sèche d’Elmohamady repoussée sur la ligne juste avant la pause.

Même physionomie au retour des vestiaires lorsque le gardien Manula repoussait coup sur coup des tentatives d’El-Said puis Soliman. En revanche, le portier ne pouvait rien lorsqu’Ahmed Mansour centrait pour le capitaine Elmohamady qui trouvait la faille d’une puissante tête sous la barre (1-0, 64e). Avec plus de réalisme, Warda aurait pu doubler la mise, mais le score en restait là. Les hommes de Javier Aguirre tenteront d’enchaîner dimanche lors de leur 2e et dernier test face à la Guinée.

Les compositions de départ :

Egypte : A. El-Shennawy – Elmohamady, Alaa, Hegazy, Ashraf – Hamed, Nabil ‘Dunga’ – Soliman, Warda , El-Said – Ahmed Ali.

Tanzanie :