La première journée de qualifications à la Coupe du monde et à la Coupe d’Afrique des Nations de football 2006 s’est déroulée ce week-end sans grande surprise. Mise à part le Mali, battu par le Liberia et, dans une moindre mesure, le Maroc et l’Algérie, tenus en échec, tous les favoris sont sortis vainqueurs de leurs premiers matchs. Sans toujours rassurer leurs publics respectifs.


Les grands d’Afrique ont bien négocié, ce week-end, la première journée de qualifications à la Coupe du monde et à la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2006. Seuls les Aigles du Mali, pourtant demi-finalistes des deux dernières Can, sont tombés de haut après leur défaite 1-0 face au Liberia. Le Maroc et l’Algérie, qui se sont rencontrés en quarts de finale de cette même Can, réalisent une contre-performance après avoir été tenus en échec par le Malawi et l’Angola. Après une saison européenne éreintante dans les championnats européens, tous les Africains expatriés n’étaient pas du voyage.

Tous les matchs des cinq groupes de six équipes devront pourtant bien être négociés. Car seul les cinq vainqueurs de chaques mini-championnat iront en Allemagne.

Le groupe de la mort

Les ogres du groupe 3, dit « de la mort », tous vainqueurs, l’ont bien compris. Les Camerounais, tout heureux de pouvoir jouer leur qualification à égalité de chance avec leurs adversaires, après l’annulation de leur sanction de six points, l’ont emporté sur le score de 2 buts 1, à Yaoundé, face au Bénin. Sans convaincre, s’empresse de préciser Cameroon Tribune. Car « si individuellement, la prestation des treize joueurs utilisés par Winfried Schäfer est globalement satisfaisante, collectivement, chacun des compartiments de jeu de l’équipe camerounaise donne matière à réflexion », indique le quotidien camerounais.

Idem pour la Côte d’Ivoire, grande absente de la dernière Can malgré ses stars européennes. Les Eléphants ont difficilement battu la Libye, à Abidjan, sur le score de 2 buts à 0. Même s’il est l’auteur du second but, le meilleur joueur de Ligue 1 (Championnat français), Didier Drogba, avait tout l’air épuisé par sa longue saison avec l’Olympique de Marseille, selon L’Intelligent d’Abidjan. Tout comme ses compères du championnat français. Pour sa part, l’Egypte, prématurément éliminée lors de la dernière Can, malgré un jeu agréable, n’a pas fait de détail. Les Pharaons ont écrasé le Soudan 3-0, chez eux, et soignent leur différence de buts.

Lutte fratricide

La bagarre à distance promet également d’être rude dans le Groupe 1, entre les frères sénégalais et maliens, ainsi que dans le Groupe 5, entre les cousins tunisiens et marocains. A ce jeu, les Lions de la Teranga, victorieux 2-0 du Congo (Brazzaville), à Dakar, sont les grands vainqueurs. Le Mali a en effet laissé filer deux points, à Monrovia, face au Liberia. Plus au Nord, les Aigles de Carthage, privés de Jaziri, Santos et Trabelsi, sont difficilement venus à bout d’une piètre sélection botswanaise, si l’on en croit le quotidien tunisien La Presse de Tunisie. Ils l’emportent néanmoins 4-1, soignent leur différence de buts et profitent du nul (1-1) concédé par le Maroc face au Malawi, à Blantyre. A noter dans ce groupe l’annulation de la rencontre Kenya-Guinée, en raison de la sanction infligée par la Fédération internationale de football (Fifa) à la Fédération kenyane.

Super-Eagles et Bafanas Bafanas

Dans le Groupe 4, le Nigeria, sans son meneur de jeu Augustine Okocha, ni son attaquant Kanu Nwankwo, a disposé des Rwandais sur le score de 2-0. Les Fennecs algériens, qui seront peut-être les principaux adversaires des Super Eagles dans ce groupe, ont été tenus en échec (0-0) à Annaba par l’Angola. Toutes les équipes qui recevaient l’ont emporté dans le Groupe 2. Les Bafana Bafana, en méforme depuis leur victoire dans la Can 1996, vont devoir reconstruire une solide équipe afin de figurer honorablement dans la Coupe du monde 2010, qu’ils organisent. Ils se sont défait de la modeste sélection du Cap-Vert, dimanche, à Bloemfontain, sur le score de 2-1. Dans le même temps, le Burkina et l’Ouganda l’ont respectivement emporté face au Ghana et à la RDC. Des Blacks stars triples vainqueurs de la Can qui ne parviennent décidément pas à retrouver leur standing.

Tous les résultats :

Groupe 1 : Sénégal, Mali, Zambie, Togo, Liberia, Congo

Sénégal 2-0 Congo

Zambie 1- 0 Togo

Liberia 1-0 Mali

Groupe 2 : Afrique du Sud, République Démocratique du Congo, Burkina Faso, Ghana, Ouganda, Cap-Vert

Afrique du Sud 2 – 1 Cap-Vert

Burkina Faso 1-0 Ghana

Ouganda 1-0 RD Congo

Groupe 3 : Cameroun, Egypte, Côte d’Ivoire, Libye, Soudan, Bénin

Cameroun 2-1 Bénin

Côte d’Ivoire 2-0 Libye

Soudan 0-3 Egypte

Groupe 4 : Nigeria, Zimbabwe, Algérie, Angola, Gabon, Rwanda

Nigeria 2-0 Rwanda

Gabon 1-1 Zimbabwe

Algérie 0-0 Angola

Groupe 5 : Tunisie, Maroc, Kenya, Guinée, Malawi, Botswana

Malawi 1-1 Maroc

Tunisie 4-1 Botswana

Kenya-Guinée Annulé