De passage en Côte d’Ivoire depuis mercredi, Samuel Eto’o a sévèrement taclé son entraîneur à Chelsea, José Mourinho, qui avait remis en doute son âge réel. Sa façon à lui de remettre les points sur les « i ».


Via Afrikatv.net

Samuel Eto’o a la rancune tenace. Près de trois mois après les propos polémiques de José Mourinho autour de son supposé âge avancé, l’attaquant de Chelsea n’a toujours pas digéré. S’il avait d’abord répondu sur le terrain avec une célébration de but pour le moins explicite, sa façon de dire « j’ai bien 33 ans et pas 36« , l’international camerounais s’est cette fois-ci fendu d’un tacle appuyé à l’encontre de son manager.

Arrivé mercredi en Côte d’Ivoire, pour parrainer la 2e édition de la Copa Coca-Cola, dont l’ouverture est prévue pour le 16 mai 2014, à Bouaké, après son passage au Burkina Faso où il était déjà parrain d’un tournoi de football réservé aux moins de 15 ans, le Lion indomptable, à nouveau interrogé sur son avenir et son âge n’y est pas allé de main morte. « Je suis âgé de 33 ans. Et ce n’est pas parce qu’un guignol a dit que j’étais un vieil homme que vous devez le croire. Vous avez sans doute pu voir que le vieux était d’ailleurs meilleur que les jeunes« , a-t-il notamment fait savoir. Mourinho appréciera.

Alors que le championnat anglais a baissé le rideau sur le sacre de Manchester City, cette sortie vient sans doute sceller la collaboration entre le Special One et le Camerounais. En fin de contrat, il n’avait d’ailleurs pas encore prolongé son bail et devrait se trouver une nouvelle destination, qu’il garde pour l’heure secrète. « Certains disent que je vais aller jouer aux États-Unis ou au Moyen-Orient, mais j’ai joué la Ligue des champions cette saison. J’y ai repris goût et je veux continuer à la jouer. Où ? Je ne vais pas vous le dire« , a-t-il confié.

La page Chelsea visiblement tournée, Eto’o se projette désormais sur le Brésil et la Coupe du monde qui va débuter le 12 juin. « Physiquement et mentalement je me sens bien. Je vais disputer cette Coupe du monde puis la prochaine quand j’aurai 37 ans« , prévient-il. « Certains ont disputé un Mondial à 42 ans, donc je pense pouvoir encore en disputer deux. » Joueur jusqu’à 42 ans, comme un certain Roger Milla ?