Le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd par des policiers blancs aux Etats-Unis a déclenché une onde de choc au niveau mondial. L’entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, a tenu un discours particulièrement fort à ce sujet mercredi après la victoire de son équipe contre Arsenal (3-0) pour la reprise de la Premier League.

«On devrait envoyer un millier de millions de messages aux personnes noires. Cela fait plus de 400 ans qu’on fait ce que l’on fait à ces gens adorables. Je suis gêné, j’ai honte de ce que les Blancs ont fait aux Noirs», a confié l’Espagnol pour Sky Sports. «Juste parce que vous êtes nés d’une couleur différente, comment est-ce que les personnes peuvent penser que vous êtes différents ? On doit faire tout ce que l’on peut faire pour rendre les gens conscients que ce n’est pas acceptable. Nous devons encore faire beaucoup de choses en faveur des personnes noires que nous n’avons pas encore faites jusqu’ici.»

Avant le coup d’envoi de ce choc, les 22 joueurs ont posé un genou à terre afin d’exprimer leur soutien au mouvement anti-raciste «Black Lives Matter».