Avant l’interruption provoquée par la pandémie de coronavirus, la saison 2019-2020 avait été entachée par de nombreux incidents racistes en Europe, notamment en Italie et au Portugal où l’attaquant malien Moussa Marega avait réalisé un geste fort en quittant le terrain au mois de février. Interrogé par la BBC, l’ancien international français Christian Karembeu appelle les instances comme la FIFA et l’UEFA à prendre enfin des mesures fortes pour éradiquer ce fléau dans les stades.

«Nous pouvons essayer – nous avons essayé – d’arrêter de jouer dans ces cas-là. Mais l’UEFA et la FIFA n’ont pas autorisé les joueurs noirs à réagir de la sorte, sous peine d’être suspendus. Qu’est-ce que ça veut dire ? Il faut punir sévèrement. Parce que si c’est simplement suspendre le joueur et infliger une amende au club, qu’est-ce que ça vaut ? Zéro», a regretté le champion du monde 1998, qui veut aussi mettre la pression sur les clubs.

«Les clubs doivent parler aux supporters, les éduquer. Et s’ils n’agissent pas, alors on les envoie en deuxième ou troisième division. Ils y penseront à deux fois, quand ils risqueront de perdre leurs revenus, leurs employés et peut-être leur équipe. Nous devons être forts», a insisté Karembeu. Message entendu ?