Après une jolie Coupe d’Afrique des Nations, le Ghana peut viser haut. Mais pour Milovan Rajevac, le boss des Black Stars, une performance en Afrique du Sud passe par le retour des Essien, Appiah ou Muntari, des joueurs qui pourront apporter un peu d’expérience à son jeune groupe.


Surprenants finalistes de la dernière Coupe d’Afrique des Nations, les Black Stars, emmenés par la jeune génération championne du monde des moins de 20 ans, prépare la Coupe du monde sud-africaine. A en croire Milovan Rajevac, la jeunesse et l’impertinence, satisfaisantes pour la CAN, ne seront pas suffisant en Afrique du Sud.

Le technicien serbe compte sur Michael Essien, John Mensah ou Stephen Appiah pour apporter un surplus d’expérience à ses jeunes pousses. « Maintenant, il faut parler d’expérience. Et c’est ça qui compte pour nous. Ces joueurs font partie de nos plans, ce sont des joueurs clés si l’on veut réaliser nos ambitions », a-t-il expliqué à Ghanasoccernet.com

« Oui, certains diront que les jeunes ont fait bonne figure en Angola mais la réalité, c’est que, à la Coupe du monde, vous avez besoin d’expérience. Vous avez besoin de gars qui seront capables de faire face à la pression « , a ajouté Rajevac, faisant référence aux pics de forme, parfois inquiétants, souvent coupables, des Baby Black Stars.

Essien, Appiah, Muntari…

« Nous avons besoin d’un mélange de jeunesse et d’expérience pour trouver la bonne formule. Je veux dire que nous devons continuer à nous appuyer sur nos jeunes mais qu’ils auront besoin d’être guidés. Ils auront besoin de personnes autour d’eux pour tenir la pression et c’est à ce moment-là que des joueurs comme Essien, Mensah ou Appiah sont essentiels. »

C’est aussi pourquoi Rajevac est allé en Lombardie, la semaine dernière afin d’aplanir les angles avec Sulley Muntari, le milieu de terrain de l’Inter, écarté de la dernière CAN pour indiscipline. « J’ai passé cinq jours à Milan pour rencontrer Muntari et le problème est réglé. Nous nous sommes expliqués. Je lui ai présenté mon point de vue et il a pu s’exprimer lui aussi. C’est un bon joueur et nous allons avoir besoin de lui. Peu importe ce qui s’est passé auparavant. Il faut aller de l’avant. Il m’a dit qu’il voulait jouer pour le Ghana et c’est tout ce qui compte. »

Essien sera-t-il remis à temps pour le Mondial? Pariez contre d’autre fans sur Betfair!