Robert Nouzaret retourne en Afrique. Après avoir exercé en Algérie, en Côte d’Ivoire et en Guinée, le technicien français de 66 ans prend en main la destinée des Léopards de la République démocratique du Congo. Avec un objectif clair: qualifier ses hommes pour la CAN 2012.


Encore un Français à la tête des Léopards de République démocratique du Congo: à 66 ans, Robert Nouzaret succède à Patrice Neveu, annonce un communiqué de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

Le technicien retrouve donc un poste africain plus d’un an après avoir quitté le Syli National de Guinée. Attendu à Kinshasa la semaine prochaine pour signer son contrat, l’ancien patron du Syli national de Guinée sera secondé par Otis N’Goma, qui assurait jusqu’alors l’intérim du poste, et par Santos Muitubile, sélectionneur de la redoutable équipe locale, victorieuse lors du CHAN 2009. La FECOFA a opté pour un coach « connu pour son fort tempérament mais aussi pour sa franchise et ses qualités humaines ».

Objectif CAN 2012

La première mission de l’ancien entraîneur de Montpellier sera de qualifier les Léopards pour la CAN 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale. A priori qualifier les Léopards pour l’édition 2012 du tournoi continental semble un défi à la mesure de l’ancien boss de la Côte d’Ivoire, du MC Alger et de la Guinée. Surtout avec des joueurs du calibre de Trésor Mputu (TP Mazembe), Cédric Mongongu (AS Monaco), Herita Ilunga (West Ham), Pedro Kamata (Fribourg), Dieumerci Mbokani (Standard de Liège) ou Lomana LuaLua (Nicosie)… Les Léopards peuvent voir venir.

Mais, dans un groupe E particulièrement relevé (Cameroun, Sénégal, République démocratique du Congo, Maurice), Robert Nouzaret aura fort à faire. Avant de débuter la phase éliminatoire le 5 septembre par la réception du Sénégal, les partenaires de LuaLua doivent disputer un match amical le 11 août, face à l’Egypte ou à Israël.