Débarqué cet été en provenance de Nice, Onyekachi Apam, le défenseur du Stade Rennais, n’a toujours pas porter le maillot Rouge et Noir. La faute à une douleur tenace au genou qui l’a déjà privé de la Coupe du monde ainsi que du bon début de saison du club breton. Mais pas de quoi inquiéter le Nigérian, interrogé sur le site officiel des leaders de Ligue 1. « Même si je n’ai pas encore joué, je me sens 100% Rennais. Je ressens le soutien des dirigeants, des joueurs et des supporters. Ils me demandent toujours comment je vais. Cela m’encourage. Je soutiens mes coéquipiers avant et après les matchs. Je vais au stade tous les quinze jours. Je suis content de leurs performances », a-t-il affirmé.