Recruté définitivement par Rennes cet été, Mbaye Niang est en train de donner raison au club breton. Buteur face au PSG (2-1) puis à nouveau dimanche contre Strasbourg (2-0), l’international sénégalais est déchaîné en club depuis le début de l’année.

Face aux Alsaciens, l’ancien Caennais a ainsi inscrit son 12e but de l’année civile en L1 (pour l’anecdote, il s’agissait aussi du 3 000e de Rennes parmi l’élite). En France, seuls le Parisien Kylian Mbappé (21) et le Lyonnais Moussa Dembélé (14) font mieux sur la même période.

Et ce n’est pas tout : entre ses buts (12) et ses passes décisives (3), le finaliste malheureux de la CAN 2019 a été impliqué dans 45% des buts de Rennes en L1 depuis le 1er janvier. Il s’agit selon Opta du «ratio le plus élevé pour un joueur évoluant dans un club présent dans l’élite sur toute la période». Dommage que le Lion n’affiche pas un tel rendement en sélection…