Dimanche, Hamari Traoré a montré la voie à Rennes en ouvrant le score face à l’Athéltico Marseille (2-0) en 16èmes de finale de la Coupe de France. Un but exceptionnel pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il est tout simplement magnifique : aux 25 mètres, le latéral droit est arrivé en pleine course et, sans se poser de questions, il a repris d’une demi-volée un ballon mal dégagé par la défense adverse pour crucifier le gardien phocéen d’un véritable missile.

«Un but qui ressemble à celui inscrit par Benjamin Pavard en Coupe du monde ? Oui. En plus, c’est le même poste, le même genre de but mais on va dire que c’est une Hamari Traoré. Il va la répéter, je le sais (rires)», a ainsi plaisanté le milieu de terrain rennais, James Léa Siliki, pour Ouest-France après la rencontre.

Après 108 matchs disputés sous les couleurs bretonnes, l’international malien a enfin inscrit à cette occasion son premier but pour Rennes. Ce qui lui a valu là aussi une nouvelle vague de moqueries. «Avant on le chambrait, maintenant on va plus pouvoir», a ainsi glissé son coéquipier Romain Del Castillo pour France Bleu Armorique. Un but dont l’Aigle se souviendra longtemps !

Le golazo d’Hamari Traoré en vidéo

Twitter chambre Traoré