Né en France, l’ailier de Saint-Etienne, Kevin Monnet-Paquet, a passé une partie de son enfance au Rwanda, le pays de sa mère. Aujourd’hui, à 30 ans, l’ancien international Espoirs français se dit disposé à défendre les couleurs des Amavubi.

« Ils m’ont souvent appelé. Ce n’était pas toujours bien coordonné. Mais pourquoi pas ? Avant la fin de ma carrière, je pense que j’irai jouer. Pour revenir sur les terres de ma mère, où j’ai vécu« , a lancé le Stéphanois sur les ondes de RMC. « Je pense que le Rwanda a beaucoup changé depuis que je l’ai quitté, ce serait une belle manière de revenir. Si on peut aider pour le développement du football, ce serait bien. » Plus en course pour la qualification à la CAN 2019, le Rwanda pourra peut-être compter sur le Forézien pour les éliminatoires de la CAN 2021 et du Mondial 2022.