La rencontre entre Saint-Etienne et Paris (0-0), dans le cadre de la 33e journée, a été faible d’un point de vue footballistique mais le point du match nul récolté par l’ASSE rapproche le club du Forez du maintien. La partie a cependant été marquée par un accrochage entre Pape Diakhaté, le défenseur stéphanois, et Mateja Kezman, l’attaquant parisien. L’ex-Nancéien a ainsi affirmé sur l’antenne de RMC que le Serbe l’a insulté : « Il y a eu un accrochage avec Kezman mais, si ça se passe dans les règles du jeu, ça va. Par contre, il ne faut pas parler des parents, ça je n’accepte pas car j’ai vécu des moments difficiles où j’ai perdu ma mère. Les parents c’est sacré. Les coups de coude, les crachats, j’accepte mais pas les parents. »