Pour son premier match depuis la disparition d’Emiliano Sala, le FC Nantes a rendu hommage à son buteur mercredi contre Saint-Etienne (1-1). L’heure était à l’émotion au stade de la Beaujoire et Yacine Bammou et Vahid Halilhodzic n’ont pas pu retenir leurs larmes.


Pour la première fois depuis la disparition d’Emiliano Sala le 21 janvier, le FC Nantes renouait avec le football mercredi lors de la réception de l’AS Saint-Etienne (1-1) en Ligue 1. Pour l’occasion, le stade de la Beaujoire a rendu un vibrant hommage à l’Argentin avec des tifos magnifiques, une marée de maillots Sala en tribunes et des chants soutenus.

Devant un tel moment d’émotion, l’international marocain Yacine Bammou, très proche du disparu, n’a pas pu retenir ses larmes en tribunes lors de l’entrée des joueurs sur le terrain. A la 9e minute ensuite (en référence au numéro de maillot de Sala), le match a été interrompu pour une minute d’applaudissements et l’entraîneur nantais Vahid Halilhodzic, passé notamment par l’Algérie et la Côte d’Ivoire, a fondu en larmes en pensant fort à son buteur…

Après l’ouverture du score stéphanoise, le Ghanéen Abdul Majeed Waris a ensuite égalisé pour Nantes à la 70e minute et le Black Star a évidemment rendu hommage à Sala en soulevant son maillot pour dévoiler un t-shirt à son effigie. Des moments d’émotion particulièrement touchants… Pour rappel, les recherches n’ont pas permis de retrouver la moindre trace de l’Argentin et de son pilote dont l’avion a disparu au-dessus de la Manche alors qu’il se rendait dans son nouveau club de Cardiff après avoir dit adieu à ses coéquipiers à Nantes. Ces dernières heures, il a toutefois été question de deux morceaux de siège appartenant « vraisemblablement » à l’appareil qui ont été retrouvés sur les plages françaises…

 Les larmes de Bammou…

 …et celles de Vahid

 Bammou exprime son émotion

 Waris rend hommage à Sala

 L’hommage du peuple nantais