Joseph Lamptey. Depuis novembre 2016, ce nom est tristement célèbre au Sénégal puisque l’arbitre ghanéen, au terme d’une prestation catastrophique avec notamment un penalty inexistant mais sifflé, avait permis à l’Afrique du Sud de battre les Lions de la Teranga 2-1 dans les éliminatoires du Mondial 2018. Alors que la FIFA a ordonné de rejouer le match en raison des soupçons de manipulation qui pèsent sur la rencontre, l’intéressé assure ne pas avoir cherché à favoriser les Bafana Bafana.

« J’aime profondément le Sénégal. Je peux vous assurer que j’ai eu la profonde douleur d’avoir porté préjudice à ce pays. J’aime profondément votre pays. Mon erreur n’a jamais été intentionnelle« , a affirmé Lamptey à l’Agence de presse sénégalaise. « Dites-moi s’il vous arrive, en tant que journaliste, de faire des erreurs. Oui ou non ? »

« C’est vraiment une erreur, c’est le propre de l’humain. Mais en aucun cas, je ne voulais blesser le Sénégal où nuire à ses intérêts. Mon épouse, à mon retour d’Afrique du Sud, m’a interpellé, en me demandant ce que j’ai fait aux Sénégalais. Je lui ai dit et répété la même chose : ‘c’est une énorme erreur commise envers un pays que j’adore’« . En tout cas, cette version n’a pas convaincu la FIFA qui a suspendu l’officiel à vie.