Le président de la Fédération internationale de football, Sepp Blatter, s’est déclaré, mardi, favorable à la suppression des matchs nuls. Plutôt que des prolongations, la solution pour obtenir un vainqueur par match tient, selon lui, dans l’instauration de tirs aux buts à l’issue du temps réglementaire.



 La fin des matchs nuls ?!

Le président de la Fédération internationale de football, Sepp Blatter, s’est déclaré, mardi, favorable à la suppression des matchs nuls, rapporte Le Soleil. « Chaque match devrait avoir un vainqueur », a-t-il expliqué aux journalistes de l’agence sportive allemande SID venus l’interroger à Zurich. « Nous devrions en football avoir le courage de parvenir à une décision dans chaque rencontre. Je le veux ». La solution, pour parvenir à cette décision : « les tirs aux buts ». Car, argumente M. Blatter, la prolongation lors d’un match retour est comme « un deuxième match à domicile pour l’équipe qui reçoit » ! Julio Grondona, vice-président de la Fifa, interrogé par l’AFP sur la question, s’est déclaré définitivement contre. Ajoutant que Sepp Blatter avait pu lancer cette idée dans « un moment d’euphorie ».

 Matchs amicaux

Ce mercredi est un jour de matchs amicaux pour de nombreuses nations africaines, annonce la BBC. Le Maroc, vice-champion d’Afrique 2004, affrontera l’Argentine à Casablanca pendant que le Tunisiens, champions en titre, accueilleront le Mali à Sfax. Les Lions camerounais vont tenter de se refaire une santé à Sofia, où ils seront opposés à la Bulgarie. Expatriés oblige, trois rencontres se joueront en France, entre la Côte d’Ivoire et la Guinée équatoriale (Aix-les-Bains), l’Algérie et la Chine (Clermont-Ferrand). Le Sénégal, qui affrontait l’En-Avant Guingamp (Division 1 française) en Bretagne dès 13 heures, s’est imposée grâce à un but de Diomansky Camara, inscrit juste avant la pause. A noter les déplacements de l’Angola au Ghana et du Botswana en Namibie.

 Cherrad licencié

L’International algérien de l’OGC Nice, Abdelmalek Cherrad, a été licencié par son club, annonce L’Equipe. L’attaquant, âgé de 23 ans, était en fuite depuis le 25 mars pour des raisons personnelles. « Nous avons constaté son absence et nous avons décidé la rupture de son contrat de 3 ans pour abandon de poste et non exécution de son contrat de travail », a déclaré Maurice Cohen, le président du club. Avant de préciser que l’OGC Nice se réservait « le droit d’engager des procédures au civil et aux prud’hommes pour des dommages et intérêts ». Néanmoins, « on a une idée sur sa situation et on est donc très compréhensifs », a expliqué Gernot Rohr, l’entraîneur du club. Le jeune homme a précipitamment quitté la Côte d’Azur avec sa femme et son enfant, après avoir demandé une avance sur salaire de 16 000 euros. Il avait ouvert un compte à cette occasion, l’autre étant cogéré avec son frère, qui serait à l’origine de ses ennuis selon divers témoignages.

 Pape Diouf à Marseille

Pape Diouf a confirmé mardi sa venue à l’Olympique de Marseille comme directeur sportif. Le célèbre agent de joueurs sénégalais, qui s’exprimait sur la chaîne d’information sportive Infosport, a précisé qu’il restait « quelques détails à régler », mais qu’il devrait commencer à la fin du mois de mai ». Pape Diouf, qui va abandonner ses fonctions d’agent de joueurs (Dessailly, Drogba ou encore Frau), aura selon lui « la responsabilité du recrutement, des joueurs, des entraîneurs, de l’intendance et peut-être même un droit de regard sur le centre de formation ». Le poste avait été à l’origine proposé au jeune retraité Laurent Blanc, mais le champion du monde et les dirigeants du club ne se sont pas parvenus à un accord.