Grâce à ses recrues venues de Zambie, le TP Mazembe a disposé du Stade Malien (2-0) pour s’adjuger la Super Coupe d’Afrique. Les partenaires de Mputu Mabi succèdent à Al Ahly au palmarès de la compétition.


La logique a été respectée. 2-0, les Congolais du TP Mazembe, vainqueur de la Ligue des Champions d’Afrique, se sont imposés face au Stade Malien, vainqueure de la Coupe de la Confédération africaine. Pour la première fois de l’histoire, la Super Coupe d’Afrique ira à Lubumbashi, seize après la finale perdue par le DC Motema Pembe.

Pour s’installer sur le toit de l’Afrique, les Corbeaux s’étaient donnés les moyens. Le TP Mazemba a réussi à conserver le groupe qui avait dominé le continent et notamment le très courtisé buteur, Trésor Mputu.

Face à une équipe jeune et fortement renouvelée, ce sont les expérimentais Congolais qui ont pris le match par le bon bout, Sunzy Stopilla, l’une des recrues zambiennes du président Katumbi, ouvrant la marque dès la 16e minute.

Sur un terrain indigne d’une rencontre de ce niveau, l’autre Zambien, l’avant-centre zambien Given Singuluma a parachevé le succès des Corbeaux en inscrivant le second but à dix minutes de la fin de la partie.

Pour les joueurs du Stade Malien, la marche était haute, eux qui ont été victimes de leurs succès, avec les départs de treize joueurs depuis leur titre en Coupe de la confédération.

Le TP Mazembe assure ainsi qu’il est bien l’équipe africaine de l’année, à quelques jours des Glo-CAF Awards, et succède à Al Ahly au palmarès de cette Super Coupe d’Afrique.