Tenant du titre, le TP Mazembe s’est logiquement incliné 1-0 face à Mamelodi Sundowns samedi à Pretoria lors de la Supercoupe d’Afrique. Si Gbohouo a retardé l’échéance, Mpeko a provoqué un penalty fatal en fin de match qui permet aux Sud-Africains de soulever ce trophée pour la première fois.


Pas de 4e couronne en Supercoupe d’Afrique pour le TP Mazembe ! Vainqueurs la saison passée, les Corbeaux de Lubumbashi se sont logiquement inclinés cette année samedi à Pretoria sur le terrain des Mamelodi Sundowns (1-0), qui offre un 2e sacre à l’Afrique du Sud 21 ans après celui des Orlando Pirates.

Malgré la domination des « Brésiliens », le TPM se procurait la première grosse occasion mais Malango se heurtait au poteau puis à l’incroyable retour d’Onyango dans ses pieds alors qu’il pensait marquer dans le but vide ! Les Congolais avaient laissé passer leur chance. En seconde période, c’est leur portier, Gbohouo, qui devait s’employer sur une frappe de Mabunda puis devant Tau au terme d’un joli numéro.

Mais à force de pousser, les locaux parvenaient à leurs fins. Mpeko accrochait Kekana dans la surface provoquant un penalty que Nascimento transformait en prenant Gbohouo à contre-pied (1-0, 83e). Pitso Mosimane et sa troupe décrochent donc la première Supercoupe de leur histoire et confirment que le vainqueur de la Ligue des champions se laisse rarement surprendre par celui de la Coupe de la CAF. En 25 éditions, le cas de figure ne s’est présenté que 3 fois en 1992, 1997 et 2011. Pas en 2017 donc puisque ce sont les Sud-Africains qui décrochent les 100 000 dollars de dotations versés par la CAF !

 Les compositions de départ :

Mamelodi Sundowns : Onyango – Morena, Arendse, Nascimento, Langermann – Mabunda, Kekana – Laffor, Billiat, Zwane – Tau.

TP Mazembe : Gbohouo – Mpeko, Kimwaki, S.Coulibaly, Kasusula – Sinkala, Adjei – Asante, Kalaba, M.Elia – Malango.