Dominateurs de bout en bout, les Lions de l’Atlas n’ont laissé aucune chance aux Ecureuils béninois et se sont imposés 4 buts à 0. En soignant leur goal-average, ils se sont bien placés avant la dernière journée qui les verra affronter l’Afrique du Sud pour une place en quarts de finale.


Après leur belle victoire face au Nigeria, les Lions de l’Atlas avaient l’occasion de faire un grand pas vers les quarts de finale aujourd’hui à Sfax. Mais, pour autant, pas question de sous-estimer les Ecureuils béninois qui, malgré leur défaite contre l’Afrique du Sud, avaient fait preuve de beaucoup de courage et d’une condition physique impressionnante.

L’entraîneur marocain, Baddou Zaki, avait d’ailleurs prévenu ses joueurs contre tout excès de confiance. Message reçu pour Youssef Hajji, buteur contre le Nigeria, qui déclarait «Nous éviterons absolument de sous-estimer un adversaire qui jouera son va-tout puisqu’il n’a plus rien à perdre, mais tout à gagner», rapporte Le Matin.

5 minutes de folie

Coté béninois plusieurs ministres avaient fait le déplacement pour soutenir leur équipe, mais cela n’a pas suffi. Dominateur dès le début du match, le Maroc allait ouvrir la marque par le jeune Chamakh, grand espoir du club de Bordeaux. Puis, la fin de la première mi-temps fut plus insipide, le Maroc semblant se contenter de gérer le match.

casttle-14.gifRevenus sur le terrain avec de bonnes intentions, les Béninois sont les plus entreprenants, mais sans succès. Au contraire, ils vont marquer contre leur camp par Chitou, leur gardien, qui accompagne le ballon dans ses buts sur un corner à la 73éme minute. Erreur fatale car le Maroc va alors se déchaîner. D’abord par Abdeslam Ouaddou qui conclut un bon travail de Chamakh dans la minute suivante, puis par Talal El Karkouri, à la 79éme minute, d’une magnifique frappe à plus de 30 mètres.

Cela devient une correction pour les Ecureuils, qui continuent leur difficile apprentissage du haut niveau et à qui il ne reste plus qu’un match, mercredi face au Nigeria, pour tenter de marquer enfin un but. Le Maroc de son côté a fait un grand pas vers la qualification en soignant son goal-average, mais aucun relâchement ne lui sera permis mercredi face à des Sud-africains, qui auront à cœur d’effacer l’humiliation subie cet après midi devant le Nigeria (4-0) .

Groupe D

mar 27/01/2004 Monastir Nigeria – Maroc 0-1
Sfax Afrique du Sud – Benin 2-0
sam 31/01/2004 Monastir Nigeria – Afrique du Sud 4-0
Sfax Maroc – Benin 4-0
mer 04/02/2004 Sfax Nigeria – Benin 18h
Sousse Maroc – Afrique du Sud 18h
Rang Equipe Points J. G. N. P. p. c. Diff.
1. MAROC 6 2 2 0 0 5 0 +5
2. NIGERIA 3 2 0 0 1 4 1 +3
-. AFRIQUE DU SUD 3 2 1 O 1 2 4 -2
4. BENIN 0 2 0 0 2 0 6 -6