Il n’y a plus de forteresse imprenable dans le foot de club africain : c’est l’enseignement des premiers tours de la coupe. C’est aussi la promesse de poules finales pimentées.


Mardi au Caire, la Confédération du Football Africain a procédé au tirage au sort de la lucrative phase finale de la Champions League africaine. Il ne reste donc à ce jour que huit équipes pour se disputer le titre suprême des clubs africains.

Le coup d’envoi de la phase finale sera donné le 22 juillet avec le match Hearts of Oak contre Al Ahli. On ne connaîtra les deux finalistes de la prestigieuse compétition que le 11 novembre, avec les deux matches de clôture Espérance contre Africa Sports et Lobi Stars contre Al Ahly.

La compétition est d’autant plus pimentée que les deux tours qualificatifs n’ont pas été avares en surprises. Et d’abord, à tout seigneur tout honneur, la disparition prématurée et assez inexplicable du Raja de Casablanca, déjà deux fois vainqueur de la nouvelle formule de la Champions League, et tenant du titre. La défense héroïque et l’opportunisme en attaque du Jeanne d’Arc (Sénégal) auront fait la différence : le club sénégalais, déjà tombeur du Mouloudia d’Alger au premier tour, pourrait bien créer la surprise cette année.

L’Afrique du Nord perd de sa superbe

L’autre événement de taille est la remontée miraculeuse de l’équipe camerounaise de Sable de Batié. Ce club villageois était dans une situation désespérée après sa défaite 3-0 contre les Highlanders du Zimbabwe. A l’issue d’un match fou, les Camerounais sont allés au bout du suspense, en l’emportant 4-3 aux tirs au but.

Le football nord-africain perd-il sa mainmise sur la compétition entre clubs ? Pour ne pas aller trop vite en besogne, soulignons toutefois que les observateurs font des deux clubs nord-africains de l’Espérance et de Al Ahly les favoris de l’épreuve, suivis de peu par les Sundowns sud-africains.

Composition des deux groupes de quatre équipes dont il faudra terminer premier pour pouvoir disputer la finale en deux manches, au mois de décembre :

Groupe A : Espérance (Tunisie), Sable de Batié (Cameroun), Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud), Africa Sports (Côte d’Ivoire)

Groupe B : Hearts of Oak (Ghana), Al Ahly (Egypte), Lobi Stars (Nigeria), Jeanne d’Arc (Sénégal)