Bonne nouvelle pour Thierry Froger, le sélectionneur français du Togo: Emmanuel Adebayor pourrait reprendre du service pour les Éperviers. Après avoir pris sa retraite internationale, le buteur de Manchester City serait disposé à rechausser ses crampons internationaux. Mais à certaines conditions…


Le lundi 12 avril est à marquer d’une pierre noire pour le football togolais. C’est ce jour-là que l’enfant chéri de Lomé a mis un terme à sa carrière internationale, laissant les Éperviers sans leur star, capitaine et buteur.

Le joueur de Manchester City ne s’était en effet pas remis de l’attaque du bus de la sélection togolaise en janvier, dans la province du Cabinda, qui avait coûté la vie à des membres du staff des Eperviers. « Après les événements tragiques durant la Coupe d’Afrique des Nations de janvier, durant lesquels deux de mes compatriotes ont été tués par des terroristes en Angola, j’ai pris la très difficile décision de prendre ma retraite internationale, avait-il expliqué. Nous étions juste des footballeurs partis pour jouer un match de football et représenter notre pays. Mais nous avons été attaqués par des gens qui voulaient nous tuer. C’est un moment que je n’oublierais jamais et que je ne veux plus jamais expérimenter. »

Le Cabinda en tête

Mais tout cela semble oublié avec ces nouvelles révélations : l’ancien Monégasque pourrait revenir sur sa décision. Sous certaines conditions. « Je me suis rendu compte après que la CAF avait donné des billet d’avion à ma fédération. Mais elle a refusé de nous laisser venir par les airs pour je ne sais quelle raison… Je ne comprends toujours pas, a affirmé le joueur formé à Metz. La CAF a dit qu’elle avait envoyé des billets pour Cabinda, où notre match devait avoir lieu. Notre fédération a répondu que rien n’avait été envoyé. En fait, on a appris plus tard que ces billets avaient bien été envoyés. Je ne comprends vraiment pas pourquoi ils ont menti. Sans doute à cause de l’argent. »

L’ancien buteur d’Arsenal est un homme fier, heureux de porter le maillot des Eperviers. « Pendant neuf ans, j’ai joué pour l’équipe du Togo et, malgré les événements récents, j’ai de très bons souvenirs de ma carrière internationale, expliquait-il au moment de raccrocher ses crampons internationaux. Je suis très fier d’avoir eu la confiance de mes pairs et d’avoir été capitaine de la sélection nationale. Mener votre pays lors d’une compétition internationale, c’est l’honneur ultime pour tout joueur. » Tout récent papa, Ade pourrait néanmoins revenir sur la scène…

Réorganisation

Une bonne nouvelle pour Thierry Froger, le tout frais sélectionneur de l’équipe nationale du Togo. Et un sacré coup de boost pour l’équipe nationale qui affronte la Tunisie, le Malawi, le Tchad et le Botswana dans le groupe 11 des éliminatoires à la Coupe d’Afrique des Nations.

« Si l’organisation est bonne, que le gouvernement est prêt à faire ce qu’il faut pour améliorer les choses et que la politique ne vient pas s’en mêler, alors, oui, je changerais d’avis, affirme l’homme au 37 sélections à la BBC. Parce que j’aime le football, j’aime jouer au football et que je veux donner quelque chose en retour. Pour le moment, l’organisation n’est pas bonne. Si elle change, alors, oui, je reviendrais. » La balle est désormais dans le camp de la FTF.