Bloqué en Afrique du Sud car ni le Togo, ni l’Angola, ni la CAF ne voulaient payer son rapatriement, Kodjovi Obilalé, le gardein gravement blessé lors de l’attaque terroriste contre le bus togolais, va rentrer en France. Grâce à la FFF. « J’ai eu au téléphone Jean-Pierre Escalettes, le président de la FFF, qui m’a annoncé que la Fédération était d’accord pour prendre en charge le rapatriement de notre joueur », a déclaré Philippe Le Mestre, président du club amateur de Pontivy auquel appartient le portier de 25 ans. Le coût de ce rapatriement serait de 65 000 euros, selon le président de Pontivy. Le temps que les documents administratifs soient complétés, le retour d’Obilalé en France devrait être effectif « dans quelques jours », précise le président de Pontivy.