Le gardien togolais de Pontivy (CFA), Kodjovi Obilalé, blessé par balles avant le début de la Coupe d’Afrique des nations, va enfin être rapatrié en France. Celui qui avait été annoncé mort par certains médias et qui s’estime comme un « miraculé » est en effet attendu ce samedi vers 10 heures à Lorient, apprend-on dans L’Equipe. Mais alors que la Fédération française de football avait consenti à payer les frais du rapatriement (65 000 euros), c’est finalement bien le Togo qui a réglé l’intégralité de la somme.