Jacques-Alaixys Romao, qui vient de s’engager avec le FC Lorient, a fait le point sur la situation du Togo. Le milieu défensif a, pour le moment, tiré un trait sur les Eperviers. Il s’en explique sur RFI. « Personnellement, j’ai un peu mis l’équipe nationale entre parenthèses après ce qui s’est passé à Cabinda. J’ai discuté avec plusieurs personnes en sélection, soulignant que je reviendrai sur ma décision si la situation s’arrange pour notre gardien de but, Kodjovi Obilale (grièvement blessé par balles durant l’attaque, NDLR), a affirmé l’ancien Grenoblois. On a l’impression que les dirigeants l’ont abandonné. Ce n’est pas normal ! J’espère qu’ils vont l’aider financièrement surtout car il est sans ressources du fait de ses blessures et il a une famille à nourrir. On veut être sûr que des assurances ont bien été prises à son sujet. »