Si Arsenal a largement dominé Tottenham (4-1) à l’issue de la prolongation des seizièmes de finale de la League Cup, les Spurs n’ont pas digéré le penalty sifflé en faveur de Samir Nasri à la 92e minute, et qui a offert le deuxième but aux Gunners. « Il est tombé trop facilement, je ne pense pas qu’il y avait penalty, a expliqué Sebastien Bassong, le défenseur camerounais sanctionné par l’arbitre pour avoir accroché le milieu de terrain français d’Arsenal. Il m’a dit après que je l’avais à peine touché. Cela me laisse un goût amer. J’ai touché Nasri à la poitrine mais je n’ai pas attrapé le maillot. J’ai regardé la vidéo et pour moi, il n’y a pas penalty. »