A quelques heures du ti­rage au sort des éli­mi­na­toires de la Coupe d’Afrique des Na­tions 2012, la Super Coupe d’Afrique va livrer son verdict: qui, du TP Mazembe ou du Stade Malien, va venir ajouter son nom aux côtés des meilleurs clubs du continent?


Qui pour succéder à Al Ahly? Quadruples vainqueurs de la Super Coupe d’Afrique, les Egyptiens laissent leur fauteuil à un novice: le Tout Puissant Mazembe, vainqueur de la Ligue des champions, et le Stade Malien, lauréat de la Coupe de la Confédération.

L’histoire semble donner l’avantage aux Congolais. En effet, à deux exceptions près, Africa Sports d’Abidjan en 1992 et Etoile du Sahel de Sousse (1997), la Super Coupe s’est toujours offerte aux Champions d’Afrique, avantage du terrain sans doute. Car c’est dans leur fief de Lubumbashi, dans le Stade Frederic Kibassa Maliba, que les Corbeaux vont tâcher de décrocher une Super Coupe d’Afrique pour la première fois de son histoire, la deuxième dans celle du football congolais.

Mputu toujours là

De retour d’un stage de dix jours au Zimbabwe reposant autant que motivant, Diego Garzitto, le technicien italien du TP s’est montré plutôt confiant : « Nous sommes prêts à affronter le Stade Malien après avoir peaufiner notre préparation à Harare. Nous avons quatre nouveaux joueurs zimbabwéens et quatre nouveaux joueurs zambiens dans l’équipe. C’est une bonne chose pour nous car ils nous permettront de renforcer notre défense qui a été notre point faible depuis plusieurs années. »

Si les locaux se sont renforcés et ont, surtout, réussi à conserver leur buteur Trésor Mputu, les Blancs de Bamako ont eux remanié leur effectif à 95%.La plupart des vainqueurs de la Coupe 2009 sont allé monnayer leur talent ailleurs, à l’instar du goleador Bakary Coulibaly parti à El Masry, en Egypte. Il s’agira pour cette jeune équipe de découvrir la pression des joutes continentales. Quoi qu’il en soit, dimanche, il y aura un nouveau nom au palmarès de la dix-huitième Super Coupe d’Afrique.