Fahid Ben Khalfallah a à peine eu le temps de s’installer dans son nouveau club, à Bordeaux, qu’il a rejoint la sélection nationale tunisienne pour une rencontre déjà décisive face au Malawi, ce week-end, en éliminatoires pour la CAN 2012. Le milieu de terrain international le sait: les Aigles de Carthages n’ont plus le droit à l’erreur. « On a manqué le premier match (0-1 à domicile contre le Botswana, NDLR) dans un contexte particulier, puisque personne n’avait encore repris. On arrivait tous de vacances pour disputer un match international. Cela n’excuse pas tout mais on est passé à côté. On a ensuite rectifié le tir au Tchad, en faisant un bon match (3-1). On est favoris du groupe, on va nous attendre, mais on doit assumer …], a affirmé FBK dans un entretien accordé à [France Football. On reconstruit, on repart avec une nouvelle équipe, un nouveau staff, et ça se passe plutôt bien. On doit écrire notre histoire. Depuis que je suis arrivé, on a des résultats très moyens, la non qualification pour la Coupe du monde a été très difficile à digérer. On doit maintenant redorer notre blason, nous réconcilier avec le public. Cela ne tient qu’à nous. On doit être performant sur le terrain et se qualifier pour la CAN. Ça passe par une victoire contre le Malawi. »