Sélectionné à une seule reprise avec l’équipe de France en match amical (2-3 contre la Colombie en mars 2018), l’attaquant du FC Séville, Wissam Ben Yedder (28 ans), reste éligible avec le pays de ses parents, la Tunisie, dont il a systématiquement repoussé les approches jusqu’à présent. Alors que l’ancien Toulousain n’est plus convoqué en Bleu, le sélectionneur des Aigles de Carthage, Alain Giresse, n’exclut pas de tenter sa chance dans ce dossier à l’avenir, après la CAN 2019.

«Je peux avoir un contact avec lui. Je l’ai croisé à Toulouse et je suis de Toulouse. Compte tenu de sa saison et du fait que l’équipe de France devient plus compliquée pour lui… On peut se dire que si tout d’un coup, il souhaite connaître autre chose, alors peut-être…», a glissé le technicien français au micro de beIN Sports, sans partir toutefois avec trop d’optimisme. «Mais j’avoue, ce n’est pas facile. La valeur du joueur ne se discute pas.»

Auteur de 29 buts en 53 matchs cette saison toutes compétitions confondues, « WBY » avait été « blacklisté » par la Fédération tunisienne qui avait indiqué avant le Mondial 2018 qu’elle ne fera plus d’efforts pour tenter de le convaincre.