Ali Hafsi Jeddi, président de la Fédération tunisienne de football (FTF), a profité d’un entretien accordé à la FIFA pour présenter son plan pour le développement du football local. « Cela fait trois ans que le football tunisien se porte un peu moins bien. Il y a deux piliers sur lesquels nous devons travailler : améliorer la formation pour avoir des équipes de jeunes performantes et faire en sorte que notre championnat soit de meilleure qualité. A l’heure actuelle, nous n’avons pas assez de joueurs locaux qui peuvent apporter un plus à l’équipe nationale. Il y a peu de grands clubs en Tunisie, peut-être deux, il nous en faut plus pour tirer tout le monde vers le haut. Et pour avoir un bon championnat, il faut aussi des bons hommes en noir, d’où cette maison des arbitres », a affirmé le dirigeant.