Opposée au Stade Tunisien en match en retard, l’Etoile du Sahel n’a pas laissé passer l’occasion ce mercredi. Victorieuse 4-1, l’ESS reprend les commandes du championnat tunisien au CS Sfaxien. Plus bas, le Club Africain enchaîne enfin deux victoires.


Devancée par le CS Sfaxien depuis un mois et demi, l’Etoile du Sahel a profité de sa victoire face au Stade Tunisien (4-1) ce mercredi en match en retard pour reprendre les commandes du championnat tunisien. Déjà en tête 3-0 après 25 minutes de jeu et notamment un doublé d’Alaya Brigui (2e, 16e), l’ESS n’a jamais tremblé au cours d’un match marqué par 3 expulsions dont celle de Nagguez.

Après 23 matchs joués, le vainqueur de la Coupe de la CAF compte désormais une longueur d’avance sur le CSS, dont le calendrier était déjà à jour. Autant dire que le championnat est totalement relancé alors que les deux clubs doivent s’affronter dans deux journées. L’Espérance Tunis pointe quant à elle à 4 unités du leader. Accrochés le week-end dernier, les Sang et Or se sont imposés 2-0 face au CA Bizertin grâce à un doublé d’Haythem Jouini, (14e, 30e).

Une partie du suspense déjà enlevée

Avec ces résultats, les trois premiers du classement sont d’ores et déjà assurés de ne plus être rejoints. Ils disputeront donc une compétition africaine la saison prochaine : la Ligue des champions pour les deux premiers et la Coupe de la CAF pour celui qui terminera 3e. Le vainqueur de la Coupe se qualifiera également pour cette compétition.

Beaucoup plus bas, la victoire du Club African contre le Stade Gabésien (3-1) a fait office de petit exploit. Embourbé dans une saison galère, le champion en titre est parvenu pour la première fois à enchaîner deux succès de rang au cours de l’actuel exercice. Les Rouge et Blanc remontent au 6e rang… à 29 points du podium !