Réunie dimanche soir, la Fédération tunisienne de football (FTF) a répondu favorablement à la demande des clubs de Ligue 1 de reporter le coup d’envoi du championnat tunisien après la trêve internationale, en septembre. Les négociations tripartites entre les présidents de clubs, la Fédération et le Premier ministre n’avaient pas permis de déboucher sur un compromis, vendredi. Les dirigeants des formations de l’élite réclament une compensation financière devant le manque à gagner généré par les huis-clos à répétition ces dernières saisons. La FTF a chargé une commission fédérale des compétitions d’élaborer un nouveau calendrier prenant en compte le retard occasionné. L’organe consultera auparavant la direction technique nationale et Nabil Maâloul, le sélectionneur des Aigles de Carthage. Alors que la Coupe de Tunisie était sur la sellette en raison du retard accumulé, le bureau fédéral s’est prononcé en faveur de son maintien, quitte à ce qu’elle se déroule en fin de saison, lorsque les internationaux seront déjà en train de préparer le Mondial 2014.