Geremi Njitap est l’un des premiers joueurs africains à avoir eu un site web. Celui-ci est une véritable fenêtre sur le joueur et son environnement. Ce genre d’initiative est encore rare chez les joueurs africains à l’heure ou les sites de footballeurs et autres sportifs occidentaux sont de plus en plus nombreux.


La page d’accueil du site de Geremi Njita , joueur du Real Madrid et des Lions indomptables du Cameroun, nous montre le joueur en pleine extension, l’oeil rivé sur le ballon, prêt à l’amortir. Voilà une entame alléchante qui augure de bonnes choses. Et la suite ne déçoit pas. Dans la page du menu, les couleurs attirent le regard : un ocre chaud et reposant en fond, avec un jaune vif pour souligner les rubriques. Le jaune est celui du drapeau du Cameroun. D’ailleurs, de nombreuses photos du joueur camerounais sous les couleurs nationales sont visibles sur la page illustrée de ce site très coloré.

Un menu à se lécher les babines

Le menu est complet et permet à travers la navigation d’avoir un aperçu de l’ensemble de la carrière et de l’actualité de Geremi. Le journal est une sorte de carnet de bord hebdomadaire. On trouve également des rubriques pour consulter son palmarès ou ses statistiques. Un fan-club existe. La rubrique  » le fan d’honneur  » consacre chaque semaine le courrier d’un fan. On y trouve aussi des rubriques où le joueur parle de sa carrière fulgurante et de sa vie mouvementée.

Un joueur au destin étrange. Des verts paysages de Bafoussam, grande ville de l’ouest du Cameroun, aux rues trépidantes de Madrid, sa vie n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Ce site permet de découvrir des facettes inconnues du grand public et nous prouve que derrière le footballeur, se cache un homme. A souligner, le fait que le développeur qui s’est occupé du site de Geremi Njitap, atheleteline.com, est aussi celui qui a lancé récemment le site d‘Ibrahima Bakayoko Il était temps de voir les joueurs africains se mettre à la page d’Internet.