« Je peux m’entraîner aussi dur que je veux, je n’ai aucune chance d’intégrer l’équipe. » Ces mots de l’ancien Auxerrois Thomas Kahlenberg auraient pu tout aussi être tirés d’une déclaration de son coéquipier à Wolfsburg, Karim Ziani. Ni le Danois ni l’Algérien ne font partie des plans de l’entraîneur des Loups, Lorenz-Günther Köstner. Du coup, à en croire le journal Bild, les deux milieux de terrain ont été autorisé à quitter le club allemand. Reste à trouver preneur.